Echec de la voiture électrique en Belgique ou échec d'une façon de pensée?

Old way of thinking + new technology = bad recipe.

Ce reportage de la RTBF illustre parfaitement le problème quand on applique une vieille façon de penser à de nouvelles technologies. On pense alors que le succès de la voiture électrique dépend d’un réseau de chargeurs publics étendu. Créant ainsi un problème insurmontable de poule et d’oeuf. Suffisant pour ce journaliste d'en appeler à "l'échec de la voiture électrique". Pas si vite...

Il faut remettre les choses dans leur contexte et être capable de remettre en question ce que l’on croit être normal et acquis. Pourquoi avons-nous besoin de pompes à essence? On a besoin de pompes à essence car on a besoin de remplir nos réservoirs de manière régulière avec un liquide dangereux. Puisqu'il est plus facile d’acheminer ce liquide dans un nombre limité d’endroits plutôt que chez chaque particulier, on a inventé le concept de pompe à essence communes. Pour les conducteurs, faire un petit détour 2-3x par mois pour faire le plein en quelques minutes est un désagrément tout à fait acceptable.

Le besoin de la voiture électrique est un besoin différent. Recharger votre voiture prend plusieurs heures mais vous avez déjà le carburant (l’électricité) chez vous.

Du coup, les données du problème ont changées et on ne peut pas aveuglément appliquer les même vieilles recettes. Il faut trouver de nouvelles solutions. Développer un réseau dense de bornes électriques publiques n'est pas très utile.

La solution est de développer une voiture électrique qui, comme votre GSM, puisse être utilisée une journée complète sans devoir être rechargée.

C'est exactement ce que Tesla Motors propose avec son Model S. Avec plus de 300km d’autonomie, vous pouvez l'utiliser toute la journée sans vous soucier de trouver une borne de recharge. Vous avez ainsi tout le temps d'attendre le soir pour la rebrancher dans votre garage. Plus besoin de faire un détour et d'attendre 5 minutes pour faire le plein plusieurs fois par mois. Un détail subtil mais une vraie délivrance selon les témoignages des premiers conducteurs.

La voiture électrique a de beaux jours devant elle. Pendant que la RTBF Info titre "L'échec de la voiture électrique", la Tesla Model S est la voiture la plus vendue en Norvège toutes catégories confondues. Si les constructeurs européens ne veulent pas avoir le même destin que Nokia, ils feraient mieux de s'adapter aux nouvelles réalités plutôt que de répéter de vieux schémas de penser et croire - comme on aime le faire si souvent en Europe - que le gouvernement est la réponse à tous nos problèmes.

Publié également sur Facebook

Xavier Damman

About the author

I'm Xavier Damman. I'm an engineer in computer science and an entrepreneur. I'm passionate about the digital renaissance. I like to think about the future of media (I cofounded Storify), organizations and democracy. In my spare time, I like to hack and to talk. You can follow me on Twitter @xdamman.